Tokyo : Shinjuku, Harajuku, Omotesando, Shibuya

TOKYO, 4ème partie

Bienvenue dans l’hyper centre !

 

 

 

 

 

Quartier

Shinjuku

On commence par Shinjuku. Shinjuku, c’est le carrefour de Tokyo : une immense gare où toutes les lignes de métro semblent se rejoindre et où vous passerez forcément pendant votre séjour. Le quartier n’est pas forcément séduisant, mais quelques pépites s’y cachent. Une soirée au New York bar, installé dans le mythique hôtel de Lost in Translation n’est à manquer pour rien au monde !

Bonnes adresses

New York Bar  |   Bar
Le célèbre bar où Scarlett Johansson et Bill Muray viennent tromper leur ennui nocturne dans le film Lost in Translation. Il faut grimper au 52e étage du Park Hyatt pour admirer la vue sur la ville à la tombée du jour en sirotant un cocktail. Bonus : tous les soirs a lieu un concert de jazz à partir de 20 heures.

Shinjuku Gyon Park  |   Jardin
Beau parc composé de trois style de jardins : japonais, anglais et français ainsi que d’une belle serre contemporaine. Il compte également 1500 cerisiers à venir admirer pendant Hanami !

 

 

 

 

 

 

 

 

Quartier

Harajuku

Un peu au sud de Shinjuku, se trouve le quartier d’Harajuku, LE quartier de la mode à Tokyo, celui où vous pouvez croiser tous ces looks répertoriés par le célèbre Fruits magazine. Personnellement j’aurais tendance à penser que le style japonais tend actuellement à l’uniformisation même si je reste une fan absolue de la classe des japonaises. Mais ceci est une autre histoire. Harajuku, temple de la mode donc, et de fripe, aussi, beaucoup. Il faut se perdre dans les ruelles autour de Cat street pour tomber sur tout un tas de jolies boutiques, cafés et galeries d’art.

Bonnes adresses

Harajuku Gyoza Ro   |   Restaurant de gyozas
La longue file d’attente qui s’installe quotidiennement devant cette petite cantine prisée du quartier d’Omotesando ne trompe personne. Ici, menu unique à la carte : des gyozas, rien que des gyozas. Ils sont savoureux et servis frits ou bouillis, accompagnés d’une bière locale et le tout pour un prix vraiment mini.

 

 

 

 

 


 

Quartier

Omotesando

Jouxtant le quartier d’Harajuku, Omotesando est plus tranquille mais non dénué d’intérêt.

Bonnes adresses

Musée Nezu  |  Musée et Jardin
Une riche collection de près de 7000 oeuvres d’art du Japon et de l’Asie de L’Est, mise en valeur dans un écrin contemporain. Le musée possède un grand jardin, véritable éden caché en plein coeur de la ville, qui mérite à lui seul la visite : bassin aux iris, cascade, forêt de bambous, sculptures bouddhiques, maison de thé…

Commune 2nd   |   Street-food
C’est un projet éphémère de plusieurs camionnettes-restos et micro-architectures bricolées, installées en plein air pour quelques années. Commune 2nd est le lieu idéal pour manger de la street-food sur le pouce en sirotant une bière ou un cocktail lorsque le temps est clément. L’ambiance est décontractée et la palette de saveurs est large : burgers, thaï, libanais, poisson frit, végétarien, traditionnel japonais … Le tout ponctué d’événements divers, de concerts et d’expositions.

 

 

 

 

 

 

Quartier

Shibuya

Et puis, plus à l’est, Shibuya : sa foule, son entrelacs de routes et de passerelles qui nous perdent, ses néons qui clignotent, sa cacophonie et son mythique passage piéton à en faire frémir tous les ochlophobes de ce monde ( vous saviez que « agoraphobe » est utilisé à tord comme signifiant peur de la foule? Je viens de le découvrir, donc le bon mot est : ochlophobe ).

 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Zeen Social Icons