Lisboa : Alfama et Marvila

Et nous y voilà, c’est déjà le dernier de mes articles sur Lisbonne. L’ensemble de ces articles n’est pas forcément exhaustif car il m’a fallut être le plus synthétique possible. J’ai encore de côté tout un tas d’adresses géniales mais pour lesquelles je n’ai pas nécessairement d’images. Je réfléchis à éditer un petit guide illustré. Affaire à suivre. En attendant il me reste tout Porto et le Douro à trier et synthétiser. Je reviens très vite vous parler de tout ça !

 

Les miradouros

Lisbonne est ponctuée de points de vue et je crois que c’est une des choses que j’aime dans cette ville : l’impression d’être aérée et d’être ouverte en permanence sur le ciel et l’océan ( enfin le Tage quoi ). Il y a plusieurs miradors immanquables dans l’Alfama : le miradouro do Santa Luzia et le miradouro da Senhora do Monte ( mon préféré ), mais si vous poussez un peu plus loin, sur la colline à l’ouest de Graça, se trouve un parc un peu secret et tranquille avec une vue sublime sur toute la ville et le Tage : le Jardim do Torel.

 

                     

Les ruelles de l’Alfama

Surplombée par le Castelo de San Jorge, le dédale de ruelles étroites de l’Alfama constitue la partie la plus ancienne de la ville, c’est la visite immanquable de votre séjour.

 

             

Café na garagem

Installé dans le Teatro da Garagem, ce café propose une vue incroyable sur la vieille ville en plus de très bonnes pâtisseries.

129, Costa do Castelo 7

 

Feira da Ladra

La Feira da Ladra, ou littéralement foire à la voleuse, se tient le mardi et le samedi entre le Panteão Nacional ( le Panthéon ) et l’imposante église São Vicente. C’est le marché aux puces de la ville où vous trouverez tout un tas de vieilleries dont plusieurs stands qui vendent des azulejos anciens malheureusement parfois volés parait-il.

 

       

La praça do comércio et le Tage

Entre la praça da commercio et la gare de São Bento se trouve une jolie balade à faire sur le front de mer. À la tombée du jour l’endroit est animé : musiciens, passants en tout genre, vieil homme s’occupant de ses sculptures de rochers…

 

                     

Marvila / Beato

Dernière balade ! Le nouveau Brooklyn lisboète s’emballe t-on sur certains blogs. Alors ok, certainement qu’un nouveau souffle créatif débarque depuis quelques temps ce quartier abandonné et délaissé de Lisbonne, mais force est de constater qu’on est encore très loin de l’effervescence de Brooklyn. Il est d’autant plus difficile de se rendre compte de l’ébullition du quartier que la majorité des lieux de coworking fourmillant de start-ups du quartier sont évidemment fermés au public. Quelques points d’intérêts néanmoins pour votre visite : la Fabrica Braço de Prata, sorte de squat arty dans une énorme maison qui propose régulièrement des concerts et spectacles, ainsi que des expositions. Vous trouverez dans la rua Cap Leitao, plusieurs galeries d’art contemporain, ainsi que le bar / brasserie artisanale Dois Corvos. D’autres adresses ici.

Zeen Social Icons