Lisboa : La Fondation Gulbenkian et l’Estufa Fria

Hormis la très jolie vue qu’il offre sur Lisbonne et le Tage, l’imposant park Edouardo VII ne présente pas grand intérêt, mais il se cache néanmoins dans son voisinage deux superbes jardins qui méritent le coup d’oeil.

      

Fondation Gulbenkian

Se perdre au milieu des papyrus dans le jardin de la Fondation Gulbenkian.

La Fondation Gulbenkian regroupe deux musées. Le premier rassemble une riche collection de peintures classiques et de pièces d’art antique accumulée par le collectionneur et riche homme d’affaire Calouse Gulbenkian. Nous n’avons malheureusement pas eu le temps de le visiter ( et je le regrette quelque peu ). Le second propose des expositions d’art moderne et une exposition permanente dédiée à l’art moderne portugais assez intéressante mais ne justifiant pas forcément le prix du billet d’entrée. Le jardin aux influences asiatiques quand à lui est un véritable havre de paix à la végétation luxuriante. L’endroit parfait pour bouquiner à l’ombre sur ses pelouses, très prisé des lisboètes.

 

                        

Estufa fria

Welcome to Jurassic park. On change de saison : j’ai visité ces superbes serres en septembre dernier avec les copains de Paris.

L’estufa fria est une serre froide recouverte de canisses qui filtrent le soleil et qui abrite une végétation exotique assez incroyable et hors proportions. Une véritable jungle qui cache mille chemins entre ses rochers et ses cours d’eau. À l’arrière de l’Estufa fria, en empruntant un petit chemin caché, se trouve l’Estufa quente ( serre chaude ) qui abrite des plantes tropicales ainsi qu’une serre dédiée aux cactus et plantes grasses.

 

Tous mes articles sur Lisbonne

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

  • Je pars à Lisbonne dans quelques jours alors je me régale de tes articles ! (Même, si pour la première fois de ma vie, je serais accompagnée d’un bébé, alors, maintenant, chaque fois je m’interroge : et des serres, ça lui plairait ?)