Commencer l’année à Lisbonne

 

Et pour la première fois en quatre années, j’en ai marre de Paris Paris.
Tu sais pourtant combien je t’aimais, un peu, beaucoup, à la folie, passionnément, mais plus maintenant. Trop de bruit, trop de pollution, trop de colis suspects, trop de pression.

Paris Paris tu m’énerves. Tu m’énerves parce que je ne parviens plus à te vivre comme je te vivais avant, en t’observant, en t’admirant même, avec un regard neuf et curieux, en te vivant au quotidien avec une certaine grâce, une certaine poésie, l’âme légère.

Paris Paris, souvent, je te subis.

2016 fut dure pour plein de raisons sur lesquelles il est inutile de revenir, dure, éprouvante, désarmante, comme une seconde perte de l’innocence. Il y a des choses dans la vie qu’on ne maitrise pas et qu’on ne peu maitriser. Il y a des choses dans la vie qui sont foncièrement injustes mais avec lesquels il va falloir apprendre à dealer.

Dealons donc.

Avec calme et sérénité si possible.

Alors, pour bien commencer l’année, sur une idée originale de mon amie Laura, nous avons troqué notre appartement parisien contre un appartement lisboète pour un petit mois.
Lisbonne et moi, un mois, pour la 3ème fois déjà, comme une histoire d’amour.
Je ne parviens pas à me lasser de cette ville, de son soleil, de ses jardins, de ses terrasses, de ses pavés, de ses ruelles. Un mois ici, loin de Paris Paris, à exercer à nouveau notre regard curieux et avide dans une ville qui n’est ni tout à fait la notre et ni tout à fait une inconnue.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Zeen Social Icons