Paris blanc

 

 

 

 

 

 

Il avait neigé toute la journée si bien que mercredi matin Paris était tout blanc au réveil.

Mardi blanc.

Comme une tempête dans le ciel.

Comme une tempête dans ma tête.

Les enfants qui font de la luge ont remplacé les crackhead de la place Stalingrad.

La Butte Bergeyre est plus majestueuse que jamais.

Les ados se lancent des boules de neige.

Les voitures roulent au pas.

Les passants ont cet air léger des jours pas comme les autres.

Paris blanc.

Paris rare.

Paris inattendu.

Et ce sentiment obsédant de premier jour du reste de ta vie.

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *