À la merveille °27

Et les derniers amours.

 

 

 

Documentaire

Marina Abramovic,
The artist is present

Un documentaire qui retrace la bouleversante performance menée par l’artiste performeuse Marina Abramovic au Moma. Le doc suit la construction de cette exposition de ses prémices à sa cloture en faisant quelques détours par le parcours et la vie intime – les deux étant très liés – de l’artiste. Bouleversant. Bouleversant. Bouleversante.

 

 

BD

Heimat,
Nora Krug

J’ai littéralement dévoré Heimat de Nora Krug, dessinatrice américaine, pas vraiment en paix avec ses origines allemandes. Pour se réconcilier avec ses racines, elle décide de mener une enquête en remontant son arbre généalogique afin de découvrir qui furent réellement ses grands-parents pendant la guerre. Elle nous livre une BD hybride, entre le journal de bord et l’album de famille où se mélangent dessins et photos d’archives.

 

© Foteini Christofilopoulou
©Stephanie Berger

Danse

Tree of codes

Olafur Eliasson, que j’adore, que j’adore, que j’adore + Jamie XX + Wayne McGregor
= Du sublime, de l’hypnotisme, de la fascination.

 

 

BD

Les Rigoles,
Brecht Evens

Je suis donc dans ma période Brecht Evens.  J’avais adoré les Noceurs et cette adoration s’est confirmée avec Les Amateurs. La barre était donc déjà haute. Mais alors Les Rigoles… On touche au sublime. Ses dessins sont plus beaux que jamais. On pourrait rester des heures à étudier avec minutie chaque petit détail de ces tableaux foisonnants, chaque visage, chaque expression, chaque costume… Son univers est à la fois d’un réalisme absolu et d’une inventivité folle. Les dialogues de ses personnages sont fascinants, si vrais, si vivants. Plastiquement le résultat est incroyable. Un boulot de titan. Bref, je suis amour.

 

Cinéma

Parasite

Et puis comme tout le monde, j’ai adoré Parasite. Mais alors vraiment beaucoup beaucoup. Du vrai cinéma. Celui qui te fait passer du rire au larme, en passant par le malaise, l’horreur, la pitié. Un cinéma des émotions.

 

 

 

Musique

Anima,
Thom Yorke

Et dans la catégorie « mes génies musicaux », Thom Yorke, encore et toujours même 15 ans plus tard.
Il faut dire qu’il est toujours aussi incroyable en concert Thom. Et puis Anima sur Netflix, un court, c’est court, mais c’est bien lui. Et puis.

 

 

 

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Zeen Social Icons