Walden 7

Je parlais récemment dans un article précédent de Ricardo Bofill, fantasque architecte catalan, sans savoir que je mettrais les pieds dans un de ses fantasques bâtiments quelques semaines plus tard.

J’ai donc profité de notre grand week-end à Barcelone pour visiter Walden 7, véritable labyrinthe architectural, construit à Sant Just, en périphérie de la ville.


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Walden 7 a été créé dans les années 70 par Ricardo Bofill et son collectif « Taller de Arquitectura » autour de questionnements relatifs à la philosophie, l’urbanisme et au lien social. La construction a commencé en 1973 à l’emplacement d’une ancienne cimenterie dont Bofill en réhabilitera une partie pour en faire sa résidence principale et son lieu de travail qu’on peut apercevoir depuis le bâtiment.

Walden 7 a été pensé comme une véritable cité verticale articulé autour de 18 tours, de 16 étages et de 7 cours intérieures communiquant entre elles. Sur le toit 2 piscines avec vue imprenable sur toute la ville. 2 ascenseurs desservent le bâtiment mais  ne s’arrêtent qu’aux étages paires. Il en résulte une architecture complètement folle, véritable dédale de couloirs, d’escaliers, de ponts, de balcons, tantôt ouverts sur le ciel et la ville, tantôt tournés sur l’intérieur de la cité avec des perspectives folles. Un véritable jeu de couleur se déploie également sur ses murs : un rouge terre puissant à l’extérieur et des nuances allant du celadon au bleu Klein pour les patios intérieurs.

La visite est réalisée par un ou une habitant(e) de la résidence sur demande par mail ici au minimum deux semaines l’avance. Elle dure environ 2h par petit groupe d’une dizaine de personnes et le prix de la visite est libre.

Ce fut sans doute notre visite la plus marquante de tout le séjour !

 

 

 

 

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *