Plaka et les villages de pêcheurs

Je rêve d’aller dans les cyclades depuis des années : la cuisine grecque, la mer à perte de vue, les murs blanchis à la chaux, la lumière incroyable… Je n’ai pas été déçue.

Avant de partir nous avons longuement hésité quand à notre choix d’îles à visiter. Si notre premier choix se portait d’emblée sur la bien connue Santorin et la mystérieuse Amorgos ( l’île du Grand Bleu ), nous avons finalement opté pour deux îles un peu moins connues et plus tranquilles.

Notre premier choix s’est donc orienté vers la volcanique Milos dont la côte est considérée comme l’une des plus belle des Cyclades. Elle regorge à mon grand bonheur de curiosités géologiques : tuf volcanique, orgues basaltiques et roches allant de l’ocre au rouge profond. Elle est connue pour ses plages sublimes et ses ports pittoresques. C’est aussi ici qu’a été trouvée la célèbre Vénus de Milos, aujourd’hui conservée au Louvre.

 

Milos

 

Se déplacer

Milos est desservie par plusieurs lignes de bus mais ceux-ci s’avèrent être dans la pratique une bonne galère tant leurs horaires de passage sont aléatoires et peu pratiques. Avoir son propre moyen de locomotion est donc plus que recommandé. À Adamas vous pourrez louer voitures, scooter et quad. À savoir que certaines parties de l’île ne sont accessibles qu’en quad pour pouvoir circuler sur les pistes de terre. À noter aussi que Milos est relativement petite et tout se fait en une vingtaine de minutes en voiture.

Se loger

Adamas est le port d’arrivée des ferry et le centre névralgique de l’île. C’est d’ici que partent tous les bus qui circulent. Ce n’est pas le village cycladique typique et le front de mer manque de charme, mais la ville s’avère être un point de chute central bien pratique pour circuler dans les alentours. Si vous souhaitez un décor plus typique, orientez vous pour un séjour à Plaka ( la principale ville de l’île, perchée sur les hauteurs, aux ruelles traditionnelles blanchies à la chaux ), ou l’agréable et minuscule port de pêche de Mandrakia.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Village

Plaka

Le village cycladique dans toute sa splendeur ! Un lacis de ruelles étroites fleuries de bougainvilliers et blanchies à la chaux dans lesquelles des chats errants se dorent sur des murets en profitant des derniers rayons du soleil. Ne pas manquer l’ascension au Kastro à la tombée du jour, la vue sur la ville et l’île en contrebas est absolument sublime.
Pour manger, rendez-vous sous le bougainvilliers de la taverne Archontoula au croisement d’un dédale de ruelles.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Village

Mandrakia

Gros coup de coeur pour ce village de pêcheurs aux milles couleurs. Il possède plusieurs Syrmatas, habitations traditionnelles de l’ile de Milos avec au rez-de-chaussée un hangar à bateau et à l’étage l’habitation et une petite terrasse. Ne loupez pas sa taverne avec vue sur la mer. Elle sera notre point de chute à plusieurs reprises lors de notre séjour. Au menu : poulpe grillé, salade grecque, fêta grillée, beignets de courgettes ou d’aubergines ( un délice ! )…

En vous baladant sur la côte à l’est de village vous tomberez sur des formations géologique très intéressantes et absolument pas fréquentées par les touristes. J’y reviendrais dans un prochain article.

 

 

 

 

 

Village

Firopotamos

Charmant petit port de pêche à l’ouest de Mandrakia qui possède plusieurs Syrmatas aux portes colorées ainsi qu’une petite plage pour se baigner.

 

 

 

Village

Agios Konstantinos

Minuscule port de pêche accessible à pied à l’est d’Alogomandra.

 

 

 

 

 

Village

Klima

De jolis Syrmatas ici aussi !

 

Village

Trypiti

C’est en contre bas de ce village qu’a été trouvée la Venus de Milos, célèbre statue retrouvée sans ses bras, représentant la déesse Aphrodite, non loin des ruines d’un ancien théâtre romain.

 

Et aussi…

Apollonia

Deuxième cité balnéaire située au nord est de lîle. Elle possède un front de mer agréable avec une ribambelle de restaurants de poissons. C’est une escale agréable pour diner le soir au bord de l’eau. ( Réserver à l’avance si possible, c’est continuellement complet ! )

 

Zeen Social Icons

Plus d'articles
Portofino & Co