Les merveilles – Deep End

Dans la catégorie derniers visionnages, j’ai enfin réussi à me procurer plusieurs films après lesquels je courrais depuis un peu petit moment, et pour n’en citer qu’un parmi d’autres, je retiendrais Deep End. Ce film date des années 70, mais ne semble pas avoir pris une ride. La photographie du film est magnifique, les harmonies colorées semblent toujours parfaitement accordées, et aucun détail visuel n’est laissé au hasard, la bande son participe à cet emballement général et quand à l’histoire c’est un savant mélange entre passion, perversion et obsession, un peu tout ce que j’aime en somme.

 

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Zeen Social Icons