Nuances de gris

Nous sommes allés voir Chassol à la Philarmonie.

Sans surprise, l’intérieur du bâtiment est tout aussi magnifique que sa terrasse de dalles grises et son imposante façade d’iceberg scintillant à la tombée du jour au bord du périphérique.

Et puis, sans surprise, Chassol fut beau, juste beau, passionnant et étonnant. Depuis je ré-écoutes sans cesse cette phrase : Music is god my love, music is god my loveUne addiction, une répétition, tout est musique.

Alors, lorsque Calligaris, marque de design italienne, m’a proposé de photographier ses chaises tout en nuances de gris et en transparence, j’ai pensé à ici, à la Philarmonie, à ces dalles volatiles aux ailes grises qui s’envolent vers le ciel dans l’air glacé d’un petit matin de novembre.

 

img_4621800         img_4553800

img_4590800         img_4606800

p1010146800         p101014080b

aucun commentaire

Deux jours en Pays de Loire

Se perdre au milieu des roseaux à Lavau-sur-Loire en parcourant le chemin en bois qui sillonne les marais jusqu’à l’observatoire de Tadashi Kawamata.

img_3813

img_3869

img_3854        img_3810

S’arrêter sur la mythique plage de Mr Hulot et grimper sur les rochers.

plagemrhulot2

plagemrhulot3

plagemrhulot1        img_3929

Attraper les derniers rayons du soleil dans les marais salants de Guérande.

maraissalants1

maraissalants6

maraissalants2       img_4077b

maraissalants4

maraissalants3

Faire de la barque dans le parc naturel de la Brière.

briere3

briere2

Admirer le ciel fou sur la plage de la Govelle, déserte dans l’air glacé.

img_4337

img_4317

img_4323

2 commentaires

Nantes

img_3436

img_3438         img_3456

img_3496

Nantes, le temps d’un long week-end. J’ai toujours voulu revenir dans cette ville, fascinée par une première expérience il y a quelques années à base de Machines de l’île et de Scopitone. Il se dégage de cette ville une vivacité qui me plait énormément. J’étais cette fois armée du guide le plus parfait, la carte de Julie Flamingo dont j’ai réalisé l’illustration et le design. Direction les serres du Jardin des plantes, puis on embarque pour Trentemoult dont je suis tombée véritablement en amour. Je crois que cet ancien village de pêcheur est encore bien plus joli que dans toutes les descriptions qu’on a pu m’en faire. Il faut absolument se perdre dans dédales de ruelles colorées.

img_3566        img_3535

img_3583        img_3582

img_3614        img_3585

img_3681        img_3674

img_3637

img_3622        img_3649

img_3641        img_3642

 

1 commentaire

Noémie Cédille x Urban Outfitters

Urban Outfitters m’a rendu visite il y a quelques temps pour parler décoration. L’interview est à retrouver sur leur blog ! L’occasion également de vous montrer ces quelques images et parler des légers changements dans mon mini chez moi sous les toits. Oui, parce qu’après six mois passés à décorer l’accoudoir de mon canapé, j’ai enfin fini par accrocher mon joli miroir rond au mur et à fabriquer le petit meuble en bois que je prévoyais juste en dessous ( 5 planches, 3 pieds et peu d’huile de coude pour masquer un radiateur assez vilain ). Un nouveau meuble et une nouvelle occasion donc d’accumuler un peu de décoration : un joli Pilea peperomioides provenant de chez Saison ( un fleuriste incroyable vers Jaurès ), quelques fioles chinées et mes tout nouveaux vinyls ( Flavou, Jacco et Tampe impala, merci les copains ) à écouter avec la magnifique platine Crosley de chez Urban Outfitters. L’été est bien là et la lumière est plus douce que jamais dans cet appartement. Les choses semblent se structurer doucement avec les nouvelles pièces UO, dans une joyeuse accumulation colorée.

IMG_1394        IMG_1147

IMG_1090        IMG_1167

Miroir rond : La Redoute, meuble en bois : DIY, Support de plante : Urban Outfitters,
chaise vintage trouvée dans la rue, Pilea : Saison.

noemie_cedille_03a        IMG_1133

IMG_1129        IMG_1143

Platine Crosley, lampe : Habitat, caisson : Ikéa, fauteuil vintage : récupéré,
Pierres et céramiques : marché d’Aligre et divers voyages, Maranta Triostar : Truffaut.

IMG_1198         IMG_1178

IMG_1478c         IMG_1204b

Canapé : La Redoute, tapis : Urban Outfitters, tapisserie : Urban Outfitters, table : DIY, coussin killim : Urban Outfitters,
affiches : La Petite Jungle, Yasmine Gateau, Horstaxe, Cédille.

IMG_1215         IMG_1257

IMG_1490         IMG_1157

Livre Palms : Taschen, revue : The Plant, tasses : Urban Outfitters, carreaux de ciment : Castorama, fioles : chinées.

IMG_1243         IMG_1255

IMG_1228         IMG_1253

Etagère : récupérée,  Appareil Instax Mini, vases en céramique : Cédille, moodboard : grillage Castorama.

IMG_1423         IMG_1047

IMG_1233         IMG_1336

Caisses en bois de la brasserie de grand-père, table hexagonale : Urban Outfitters, chaise : Ikéa retapissée,
sac : Fjallraven Kanken, Enceinte : Marshall.

 

7 commentaires

DIY : Un abat jour en laine

Comme annoncé, un petit DIY illustré sur comment fabriquer une lampe en laine façon lampes « bonbon » d’Ana Kras. En soi, rien de bien compliqué à partir du moment où vous avez quelques heures devant vous ( oui, c’est un peu long ). La partie la plus complexe concerne le fait de relier l’abat-jour à une douille pour l’ampoule. Personnellement j’ai choisi de faire une lampe de chevet à poser dans ma chambre et j’ai utilisé un socle à ampoule pré-existant récupéré sur une ancienne lampe Ikéa. Je ne sais pas si on peut trouver ce genre de choses dans le commerce, mais par contre vous pouvez trouver des douilles à suspendre avec de jolis cables tissés dans tous les magasins de bricolage.

En ce qui concerne l’abat-jour :

diylampe_anakras2B

3 commentaires

Ana Kras

3-113-bons         3-113-bonsb

5348612846717-200-b28         5348612635602-200-b29

Couple-Devendra-en-Ana-6

img_4917_1-1920x1200

Picture 1

 

Mon amour pour Ana Kras ne date pas d’hier. Lorsque je suis arrivée à Paris il y a presque 4 ans déjà, un des premiers restaurant que j’ai du tester fut Nanashi, ( celui de la rue de la rue de Paradis ) au plafond duquel trônaient et trônent toujours de belles lampes en laine de la designer serbe, Ana Kras. Amour. Non contente d’être talentueuse, belle, de vivre dans un sublime loft à New York et d’avoir du succès, Ana Kras forme également le couple le plus parfait du monde avec le non moins talentueux, beau et fantastique Devendra Banhart, les hissant ainsi au sommet des couples possédant la cool-attitude selon mes critères.

Bref.

 

52f40fafdcf6a-55-dr3b          52f40fafdcf6a-55-dr3

5488dddc919e5-222-dbak21          5488dddc919e5-222-dbak21b

 

Ses célèbres lampes bonbons se sont retrouvées dans les lieux les plus branchés des quatre coins du monde, inspirant au passage bon nombre d’autres designers et un possible DIY assez simple si vous avez quelques heures à tuer devant vous ( que j’ai réalisé pour mon appartement et que je vous montrerais dans le prochain article. TEASING ).

 

2 commentaires