Noémie Cédille x Urban Outfitters

Urban Outfitters m’a rendu visite il y a quelques temps pour parler décoration. L’interview est à retrouver sur leur blog ! L’occasion également de vous montrer ces quelques images et parler des légers changements dans mon mini chez moi sous les toits. Oui, parce qu’après six mois passés à décorer l’accoudoir de mon canapé, j’ai enfin fini par accrocher mon joli miroir rond au mur et à fabriquer le petit meuble en bois que je prévoyais juste en dessous ( 5 planches, 3 pieds et peu d’huile de coude pour masquer un radiateur assez vilain ). Un nouveau meuble et une nouvelle occasion donc d’accumuler un peu de décoration : un joli Pilea peperomioides provenant de chez Saison ( un fleuriste incroyable vers Jaurès ), quelques fioles chinées et mes tout nouveaux vinyls ( Flavou, Jacco et Tampe impala, merci les copains ) à écouter avec la magnifique platine Crosley de chez Urban Outfitters. L’été est bien là et la lumière est plus douce que jamais dans cet appartement. Les choses semblent se structurer doucement avec les nouvelles pièces UO, dans une joyeuse accumulation colorée.

IMG_1394        IMG_1147

IMG_1090        IMG_1167

Miroir rond : La Redoute, meuble en bois : DIY, Support de plante : Urban Outfitters,
chaise vintage trouvée dans la rue, Pilea : Saison.

noemie_cedille_03a        IMG_1133

IMG_1129        IMG_1143

Platine Crosley, lampe : Habitat, caisson : Ikéa, fauteuil vintage : récupéré,
Pierres et céramiques : marché d’Aligre et divers voyages, Maranta Triostar : Truffaut.

IMG_1198         IMG_1178

IMG_1478c         IMG_1204b

Canapé : La Redoute, tapis : Urban Outfitters, tapisserie : Urban Outfitters, table : DIY, coussin killim : Urban Outfitters,
affiches : La Petite Jungle, Yasmine Gateau, Horstaxe, Cédille.

IMG_1215         IMG_1257

IMG_1490         IMG_1157

Livre Palms : Taschen, revue : The Plant, tasses : Urban Outfitters, carreaux de ciment : Castorama, fioles : chinées.

IMG_1243         IMG_1255

IMG_1228         IMG_1253

Etagère : récupérée,  Appareil Instax Mini, vases en céramique : Cédille, moodboard : grillage Castorama.

IMG_1423         IMG_1047

IMG_1233         IMG_1336

Caisses en bois de la brasserie de grand-père, table hexagonale : Urban Outfitters, chaise : Ikéa retapissée,
sac : Fjallraven Kanken, Enceinte : Marshall.

 

6 commentaires

DIY : Un abat jour en laine

Comme annoncé, un petit DIY illustré sur comment fabriquer une lampe en laine façon lampes « bonbon » d’Ana Kras. En soi, rien de bien compliqué à partir du moment où vous avez quelques heures devant vous ( oui, c’est un peu long ). La partie la plus complexe concerne le fait de relier l’abat-jour à une douille pour l’ampoule. Personnellement j’ai choisi de faire une lampe de chevet à poser dans ma chambre et j’ai utilisé un socle à ampoule pré-existant récupéré sur une ancienne lampe Ikéa. Je ne sais pas si on peut trouver ce genre de choses dans le commerce, mais par contre vous pouvez trouver des douilles à suspendre avec de jolis cables tissés dans tous les magasins de bricolage.

En ce qui concerne l’abat-jour :

diylampe_anakras2B

3 commentaires

Ana Kras

3-113-bons         3-113-bonsb

5348612846717-200-b28         5348612635602-200-b29

Couple-Devendra-en-Ana-6

img_4917_1-1920x1200

Picture 1

 

Mon amour pour Ana Kras ne date pas d’hier. Lorsque je suis arrivée à Paris il y a presque 4 ans déjà, un des premiers restaurant que j’ai du tester fut Nanashi, ( celui de la rue de la rue de Paradis ) au plafond duquel trônaient et trônent toujours de belles lampes en laine de la designer serbe, Ana Kras. Amour. Non contente d’être talentueuse, belle, de vivre dans un sublime loft à New York et d’avoir du succès, Ana Kras forme également le couple le plus parfait du monde avec le non moins talentueux, beau et fantastique Devendra Banhart, les hissant ainsi au sommet des couples possédant la cool-attitude selon mes critères.

Bref.

 

52f40fafdcf6a-55-dr3b          52f40fafdcf6a-55-dr3

5488dddc919e5-222-dbak21          5488dddc919e5-222-dbak21b

 

Ses célèbres lampes bonbons se sont retrouvées dans les lieux les plus branchés des quatre coins du monde, inspirant au passage bon nombre d’autres designers et un possible DIY assez simple si vous avez quelques heures à tuer devant vous ( que j’ai réalisé pour mon appartement et que je vous montrerais dans le prochain article. TEASING ).

 

2 commentaires

Nouvelle maison – 2

IMG_0562         IMG_0576

IMG_0568         IMG_0605

IMG_0594

Table basse : Fly, Lampe en laine DIY, Armoire de famille, Housse de couette : Monoprix, Mobile en porcelaine : Noémie Cédille, Amulettes en laine et en roseau DIY, Livres : The book of Palms aux éditions Taschen et Chez Soi de Mona Cholet.

Nouvelle maison: la chambre. Hé oui, grand luxe, j’ai une chambre. Comme le reste de mon appartement, elle est un peu biscornue. Lumineuse, elle donne également sur un petit balcon. Ici encore beaucoup de récup’ et d’objets à qui j’ai essayé de donner une seconde vie avec un petit coup de peinture : une armoire de famille, un buffet de cuisine transformé en commode, un petit caisson à tiroirs repeint, une vieille valise, le téléphone en bakélite de mon arrière-grand-mère. Au dessus du lit j’ai fixé diverses amulettes: un God’s eye fabriqué en laine, une amulette en roseaux fabriquée avec une petite mamie sur une ile d’Irlande, l’étoile Petit Pan offerte par mon amie Lucille, et un mobile en porcelaine fabriqué à l’atelier Garrigues. Au sol, un tapis népalais en boules de feutre tout doux provenant de chez Sukhi. Et puis, mes derniers bouquins achetés, The book of Palms sur lequel je lorgnais depuis un bout de temps. Je suis absolument fascinée par les planches illustrées de botanique. Et Chez Soi de Mona Cholet, de qui j’avais déjà lu Beauté Fatale. Mona Cholet s’attaque ici à nos espaces intimes, le lien que nous nouons aux objets, le besoin de s’isoler parfois mal vu par la société, la difficulté de se loger aujourd’hui. Une analyse étonnante d’un sujet rarement traité.

IMG_0530b          IMG_0511

IMG_0542          IMG_0502

IMG_0528

Commode : Buffet de cuisine recyclé, Caisson à tiroirs : chiné et repeint, bol : Candy Vitrac, tapis : Sukhi.

IMG_0462b          IMG_0476b

IMG_0468

Chaise : trouvée dans la rue ( et son ponçage pas fini ), Chaussures : Sessùn, Sandales : What for, Robe trop jolie mais pas repassée : Oliveclothing.

8 commentaires

Les Grands voisins

IMG_8948          IMG_8946

 

IMG_8922

 

Je sors d’un incroyable ( et épuisant ) marathon boulot de 3 mois, et il y a plus que du retard par ici.

En février dernier, je découvrais Les Grands Voisins. Un squat dans l’ancien hôpital Saint-Vincent-de-Paul du 14ème arrondissement, sorte de village utopique regroupant : ateliers d’artistes, ressourcerie, hébergement d’insertion, cafet’, espace de coworking, camping, et j’en passe. Un endroit très DIY et fort mignonnet. Depuis, l’eau a bien coulé sous les ponts ( c’est le cas de le dire ) et l’endroit n’est plus vraiment un secret.

Les Grands Voisins? C’est H. qui m’en parlait. À l’époque je cherchais à assouvir ma dernière lubie très « green attitude » : posséder un bananier, parce qu’un jour le bananier supplantera la so hype monstera dans vos coeurs d’instagrameurs, j’en suis certaine. H. me disait donc que chez Mama Petula, concept store végétal tenu par Caroline, quelqu’un serait sans doute capable répondre à ma requête. Ce fut le cas, mon bananier et moi coulons désormais des jours heureux dans mon appartement parisien.

 

IMG_8932          IMG_8928

IMG_8934          IMG_8937

IMG_8938          IMG_8941

 

IMG_8945

 

5 commentaires